DIVIDENDES 2018, nouveauté d’imposition !

DIVIDENDES 2018, nouveauté d’imposition !

Depuis le 1er janvier 2018, il existe en droit fiscal un nouveau mode d’imposition des dividendes.

Jusqu’au 31 décembre 2017, les dividendes faisaient l’objet d’un prélèvement forfaitaire non libératoire de 21%. Ils étaient ensuite soumis au barème progressif de l’Impôt sur le revenu après déduction d’un abattement de 40 %. Le prélèvement de 21% venant bien entendu, en déduction de l’imposition due.

Désormais, les dividendes sont soumis à la FLAT TAX de 12,8 %. Le contribuable devra donc, l’année suivant celle de la distribution déclarer ses dividendes pour leur montant brut, l’abattement de 40 % n’étant plus applicable à ce nouveau dispositif. Le Prélèvement de 12,8 % étant alors totalement libératoire puisqu’il correspond à l’impôt dû.

Il conviendra d’ajouter à cette FLAT TAX, les prélèvements sociaux au taux de 17,2 %.

La taxation globale est donc de 30 % et notons qu’aucune CSG ne sera déductible l’année suivante.

Une option possible !

Sur demande expresse, le contribuable peut opter pour l’imposition selon l’ancien système.

Pour le développement économique de votre entreprise n’hésitez pas à demander un rendez-vous à notre cabinet situé à BEZIERS, afin d’établir un audit juridique de votre situation actuelle. Le monde bouge, les lois changent, les entreprises mutent et s’adaptent pour rester compétitives, notre cabinet sera là à toutes les étapes de votre mutation pour vous conseiller au mieux.